0

PMM Brest. Yoan WACOGNE, escouade Delta

Interview de Yoan Wacogne, stagiaire à la PMM Brest, lycéen à Charles de Foucauld à Brest. « Devoir » envers son pays et devoir de protection de la population, tels sont les maîtres mots du jeune homme. 

LV. M.C.

Wacogne

Pourquoi suivre une PMM ?

Il est vrai que la question de la raison qui nous a poussés à participer à la Préparation Militaire Marine revient assez souvent. A cela, je réponds que ma principale motivation était la découverte du domaine militaire, et plus particulièrement de la marine nationale.

Que faites vous en dehors de la PMM (études/sport/association/hobbies) ?

En dehors de la PMM je suis actuellement en terminale S au lycée de Charles de Foucauld. En dehors des temps scolaires, je pratique la natation au club de l’armoricaine (à St Marc) où j’entraîne les plus jeunes du club, les samedis que je ne passe pas au CIN.

Qu’est-ce que cette formation vous apporte ? Que pensez-vous qu’elle va vous apporter ?

En vérité, la PMM répond totalement à mes attentes. J’ai pu réellement découvrir ce que représente la Marine Nationale. J’ai acquis certaines bases en maritime ou encore dans d’autres domaines et cette formation m’a permis de confirmer mes choix dans mon projet futur, avec un engagement possible à la clé.

Pour vous c’est quoi la France ?

La France est avant tout notre partie, notre pays natal et où l’on vit. Mon désir d’engagement est en parti un devoir envers mon pays mais surtout un devoir de protection envers la population française sur le territoire tout comme à l’étranger. Et c’est dans ce but que mon désir d’engagement s’est renforcé de par la PMM.

 Où avez-vous entendu parler de la PMM ?

L’existence de la PMM, je l’ai appris lors du salon AZIMUT, en allant à la rencontre de membres du CIRFA pour recueillir des informations sur les différentes voies d’engagement. C’est à ce moment-là que l’on m’a proposé d’inscrire mon nom et de remplir les formulaires d’inscription pour la participation à la PMM.

Quel est le moment le plus parlant de votre PMM à ce jour ?

Jusqu’à ce jour, le moment le plus marquant de la PMM reste le week-end bloqué que nous avons passé au CIN, au début des vacances de la Toussaint. Ce week-end nous a permis de renforcer la cohésion au sein des escouades, et surtout de réaliser une grande course à pied, reliant la plage de Tregana au CIN, soit environ 17 km sur le chemin côtier. Nous avons redécouvert nos limites, se poussant les uns les autres à se surpasser.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *